Thursday, May 1, 2008

Je ne veux plus jouer à Second Life…pour le moment !


Cela fait presque un mois déjà que je me suis extirpée de Second Life, j’ai même désinstallé l’application de mon ordinateur par crainte d’une éventuelle rechute, n’ayant qu’une confiance relative dans ma capacité de résistance aux attraits virtuels de ce « jeu » en ligne.
Ça y est, je l’ai dit une nouvelle fois, j’ai employé le mot « jeu » pour décrire Second Life !
Eh oui, j’insiste, je persiste et signe, Second Life est bien un jeu, même si cela n’apparaît pas comme une évidence à tous les vieux briscards qui croient, ou font semblant de croire, qu’ils évoluent dans les prémices du web3D, alors qu’ils ne sont même pas capables de définir avec précision ce qu’est le web 2.0 !
En ce qui me concerne Second Life ne me manque pas, j’ai simplement une légère nostalgie des quelques bons moments passés avec des amis joueurs comme moi. Mais je sais que je reviendrai un jour, quand j’en aurai vraiment envie, avec une meilleure machine bien sûr, car il parait que le « nouveau » Second Life est davantage demandeur côté matériel, et comme j’étais déjà plutôt juste au niveau de ma carte graphique, entre autres, je n’imagine revenir que dans des conditions optimales, plus question de galérer comme j’acceptais de le faire dans les derniers temps.
En attendant, depuis mon « départ » je n’ai pas chômé, j’ai lu une quantité phénoménale de livres en l’espace de peu de temps, et j’ai bien entendu profité un peu plus de la vie, la vraie, celle avec qui on ne peut pas tricher et qui est la seule à valoir la peine qu’on se décarcasse.
De temps en temps je jette aussi un coup d’œil aux statistiques du blog et je suis notamment épatée de voir le trafic généré par l’article de San sur le « restricted viewer » ; quand quelqu’un cherche dans Google quelque chose en rapport avec le D/s il ou elle a beaucoup de chance de « tomber » sur mon blog grâce à l’excellent travail de San !
Arm nous a également régalés d’un splendide reportage photos sur le nouveau sim Cascade de Rezzable qui lui a valu les éloges de mademoiselle Vint Falken en personne !
J’ai beaucoup aimé aussi son précédent article sur le nouvel opéra d’Oslo avec de magnifiques photos qui donnent envie d’aller visiter son pays.
Suke, elle, est à ma recherche semble-t-il, elle m’aurait même vue luttant avec un dragon ! Pauvre Suke, je ne suis pas partie depuis longtemps qu’elle commence à avoir des visions, les fabricants de jeux électroniques nous avertissent pourtant que leur usage prolongé peut entrainer des troubles de la perception.
San, Arm et Suke me manquent, je ne peux pas le cacher, comme me manquent Mana, Alysa et quelques autres, mais cette parenthèse temporaire est nécessaire pour moi afin de ne pas tomber dans l’addiction…
Je sais, j’ai l’air de me contredire, je prétends que Second Life est un jeu et maintenant j’exprime des sortes de regrets de ne plus voir mes amis, oui et alors ? On peut quand même apprécier ses partenaires de jeu, non ?


La vie est un jeu dont aucun des joueurs ne connaît vraiment les règles.
Ce qui est sûr, par contre, c’est que personne n’en sort vainqueur.
Sofian Mannonen


(top)



7 comments:

Wangxiang Tuxing said...

You can't win
You can't break even
You can't even quit the game

Allen Ginsberg

San Mauvaise said...

Nice to hear from you Sofian! (Being an addict myself) I do understand your self-enforced "holiday".

Take care, San

Sofian said...

@Wangxiang
Ca fait du bien de t'"entendre" à nouveau!
Tu me fais toujours rigoler avec tes courtes citations en guise de commentaires, mais qui est ce Ginsberg là?
Si je suis d'accord avec le premier vers (c'est d'ailleurs ce que je disais dans mon auto citation) je suis plus réservée sur les deux derniers.
Il y en a qui rentabilisent très bien leur "passage", et pas nécessairement en argent, et de plus on peut toujours quitter le jeu quand on veut, mais sans espoir aucun de revenir y jouer un jour...
Au fait j'ai appris récemment que wangxiang signifiait "goule", y-aurait-il un dessein caché chez monsieur Tuxing?

Sofian said...

@San
I am enjoying so much my "holiday" that I almost question my coming back in-world!
I will need a good incentive to reinstall SL on my PC, but as we say in France: "Qui vivra verra"
And now I have another blog to follow up closely...
I should perhaps invest in a cellar to set up my next computer!
And, of course, use the mouse with handcuffs so as to get more pleasure in the game;)

Wangxiang Tuxing said...

Allen Ginsberg était un poète américain de la Beat generation et son "théorème" se réfère plutôt à la première vie qu'à la seconde ;)

Quant a Wangxiang, cela peut signifier plein de choses suivant la façon dont on l'écrit en chinois. Il faut savoir qu'à une même écriture en caractères latins correspondent en fait de nombreux caractères chinois différents. Par exemple, il y a plus de 10 caractères chinois qui s'écrivent "Wang" en pinyin et Wang peut donc signifier entre autres : téméraire, autrefois, désappointé, prospère, vaste et profond, roi, filet, etc.

Sofian said...

@Wangxiang
Merci pour ce cours de chinois accéléré et condensé, comme quoi un esprit occidental aura toujours du mal à entrer dans la tête d'un pékinois!
Quant au "théorème" de Ginsberg j'avais bien compris qu'il se référait à la première vie, c'était également de cette vie là à laquelle je faisais allusion dans mon "théorème" à moi;)
Et si tu relis mon commentaire : "...on peut toujours quitter le jeu quand on veut, mais sans espoir aucun de revenir y jouer un jour..." tu verras que cela s'applique plutôt à la première qu'à la seconde!

Sofian said...

Ah au fait, je viens d'effectuer ma première traduction du chinois vers le français sans l'aide de Google.

Wang wang wang wang wang wang wang.

Cela veut dire: un roi autrefois téméraire et prospère fut désappointé de tomber dans un filet vaste et profond.

Mais j'ai compris que les caractères chinois sont évidemment tous différents et que seuls les chinois ne s'emmêleront pas les pinceaux;)

Maintenant que peut-on faire avec Tuxing?