Tuesday, April 8, 2008

Gone with the buzz™


S comme Stopover


Stopover

Il y a des moments dans la vie où l’on a besoin de faire une pause, de « faire le point » comme on dit, sans trop savoir d’ailleurs ce que ce point peut bien représenter et où il peut vous emmener.

Déjà presque un an que je suis née dans Second Life et quasiment six mois que je fais part de mes élucubrations dans ce blog à qui veut bien me lire ; je pense qu’il est donc temps de prendre un peu de recul et de hauteur à la fois afin de me demander si j’ai bien pris le bon chemin et si ma direction est la bonne.
Cela dit en passant, beaucoup feraient bien d’effectuer ce même exercice de temps en temps ; il me semble d’ailleurs que certains font parfois quelques pauses salutaires, mais il est cependant difficile de savoir s’il s’agit vraiment de pauses salutaires ou si ce ne sont que de simples empêchements dus aux contraintes de la vie « réelle » (je me sens obligée de mettre des guillemets à « réelle » car je ne suis pas sûre que vous ne confondriez pas avec l’ « autre », celle « que vous savez »)
Il y en a aussi qui mettent un frein sur leur présence in-world mais n’arrêtent pas de bloguer, pour d’autres c’est l’inverse, et j’ai parfois été l’une ou l’autre de ces personnes sans jamais vraiment lâcher ni l’un ni l’autre mondes, celui de Second Life et celui de la blogosphère.
Pour moi ces deux mondes sont étroitement liés, mais il n’en est pas de même pour beaucoup de résidents qui ne tiennent pas de blog et n’ont aucune idée de qui on parle quand on leur site Prokofy Neva, Vint Falken ou Nobody Fugazi…Sans parler bien entendu des innombrables blogueurs qui ne connaissent pas Second Life ni même ce que peut signifier vivre dans un monde virtuel.

Mais donc, en ce qui me concerne, et il en est peut-être de même pour vous qui me lisez actuellement si vous faites partie de ma poignée de fidèles lecteurs, mon blog et Second Life sont deux facettes de ma personnalité virtuelle, l’un étant alimenté par l’autre, mais pas uniquement, la « vraie » vie étant également une source à laquelle j’aime bien aller m’abreuver de temps à autres pour « pondre » quelques articles n’ayant que de lointains rapports avec le bébé de Linden Lab.
Par ailleurs je ne devrais pas me limiter à seulement citer Second Life comme monde virtuel, ayant visité quelques autres univers avec plus ou moins de succès et d’enthousiasme, mais il est vrai que Second Life a toujours été mon favori pour les possibilités qu’il me parait être le seul capable d’offrir jusqu’à présent (HiPiHi n’est qu’une pâle copie de Second Life, Twinity n’en est qu’à ses balbutiements, Novoking ne semble pas tout à fait au point et demeure d’un accès réservé à quelques rares initiés dont je n’ai pu faire partie, IMVU n’est qu’un tchat de luxe et Red Light Center qu’un minitel rose amélioré, quant à There ou Active World que j’ai un peu parcourus ils me semblent être totalement dépassés malgré quelques aspects sympathiques; il y en a beaucoup d’autres que je ne connais pas, certains très intéressants comme WoW, mais d’après ce que j’en sais ils ne sont pas sur le même créneau que Second Life, quoique…)
Tout cela pour dire que si je fais une pause, il s’agit d’une pause générale, ne voyant pas l’intérêt de continuer à bloguer si je ne me connecte plus dans Second Life.







(top)



No comments: